« Tout être humain a droit à la liberté personnelle, notamment à l’intégrité physique et psychique et à la liberté de mouvement. » Et pourtant…

EN SUISSE, LA LIBERTÉ DE MOUVEMENT EST UN DROIT FONDAMENTAL GARANTI PAR L’ARTICLE 10 AL. 2 DE LA CONSTITUTION. POURTANT, CE DROIT EST DRASTIQUEMENT LIMITÉ POUR TOUTE UNE PARTIE DE LA POPULATION:
LES PERSONNES DONT LE STATUT EST INSTABLE OU IRRÉGULIER.

SEMI-DÉTENTION: Après avoir déposé une demande d’asile, les requérant·e·s peuvent être hébergé·e·s jusqu’à 90 jours dans les centres d’enregistrement et de procédure (CEP) souvent très isolés géographiquement. Les personnes qui ne respectent pas les horaires de sortie très restrictifs des centres (9h00 à 17h00) sont punies par des interdictions de sortie.

ASSIGNATIONS ET INTERDICTIONS: Pour compliquer au maximum la vie des personnes déboutées, les cantons ont de plus en plus recours aux assignations d’un lieu de résidence ou aux interdictions de périmètre. Ainsi, même les personnes que les autorités n’arrivent pas à expulser finissent par disparaître dans la nature, de telles restrictions à leur liberté de mouvement rendant leur vie insupportable.

DÉTENTION ADMINISTRATIVE: En Suisse, les requérant·e·s d’asile débouté·e·s peuvent passer jusqu’à 18 mois en prison sans avoir commis aucun délit. C’est ce qu’on appelle la détention administrative. De plus, tout étranger peut être privé de liberté en cas d’entrée, de sortie ou de séjours illégaux (max. un an) ou en cas de non-respect d’une assignation à résidence ou d’une interdiction de pénétrer dans
une région (max. trois ans).

Les lois et les pratiques des autorités vis-à-vis des personnes cherchant refuge en Suisse sont en contradiction avec un droit fondamental pourtant garanti par la Constitution. Nous refusons des droits à deux vitesses et revendiquons la liberté de mouvement pour toutes et tous!

NEWS
NOUS SOUTENIR

Être actif !

Vous pouvez rejoindre un des groupes actifs dans votre région et participer à ses actions. Si aucun groupe n’existe dans la région où vous vivez, vous pouvez en créer un nouveau avec notre aide. N’hésitez pas à nous contacter pour nous parler de votre projet. Nous vous transmettrons du matériel à diffuser, des idées d’actions, etc.

Newsletter

Restez informés !

Recevez des informations concernant les prochaines actions de la campagne « Pas de frontières dans nos quartiers » en vous inscrivant à la newsletter

Solidarité sans frontièresSchwanengasse 9, 3011 BernCCP 30-13574-6IBAN CH03 0900 0000 3001 3574 6Motif : Pas de frontières.

NOS ACTIONS
DOCUMENTATION
ARTICLES / RAPPORTS / OUVRAGES
CAMPAGNES

Wo Unrecht zu Recht wird, campagne zurichoise contre les mesures de contrainte, en particulier les interdictions de quitter un périmètre :


Campagne genevoise « Ma Genève » contre la détention administrative et la transformation de Genève en un hub romand d’expulsion :

Contact

N'hésitez pas à nous contacter !